Quand y en a pour deux... y en a pour moi.

Blog

09 Oct 2018

Kanun

Le dernier né de l'imagination fertile de Cetro est disponible ici : Kanun Read more

Last tweets

Cetro @Cetroauteur

Hey, les lecteurs enragés. Un peu de lecture pour ce week end ? On était trois, la lecture, vous et moi. Un petit… https://t.co/8595nqg29K

Biography

Cetro

Né dans le médoc, dans le sud-ouest de la France, du croisement hasardeux entre une espagnole hystérique et un breton hargneux.
De cette union contre nature, devait forcément naître un être hybride étrange, instable par nature.
Ne vous étonnez donc pas du changement de style et d'ambiance si d'aventure vous lisiez à la suite l'un de ses romans jeunesse et l'un de ses thrillers. 
Dans son médoc natal, il partage son terrier avec divers animaux, qui lui sont plus semblables que vous autres, femmes et hommes.

De nature acariâtre, inadapté social chronique, le bougre a du mal à trouver une vraie place dans la société, une place qui en tous cas lui convienne...peut être d'ailleurs n'en existe-t-il pas pour cette espèce là...à lui de se créer sa propre niche donc, ou d'amener sa touche personnelle à une niche existante.Animal étrange, de moeurs plutôt nocturnes, peu enclin à la discussion orale...pour la simple et bonne raison qu'il ne dispose que d'un langage très rudimentaire, et d'une élocution pour le moins aléatoire, faisant ressembler son phrasé à un gloubiboulga sonore, inaudible pour le commun des mortels.L'écouter étant un calvaire, il vaudra mieux le lire. Tel un bègue oubliant son handicap en chantant, Cetro trouve dans l'écriture un moyen d'expression dans lequel il est nettement plus à l'aise, et dans tous les cas, plus compréhensible.Il appréciera à n'en pas douter le fait d'être lu. Se livrer et s'exhiber sans se montrer, voilà bien ce qui le motive.Une exhibition pudique donc,pour mettre à nu ses drôles de pensées, et non son étrange physique.Le voir est le fuir, le lire est l'adopter.

Read More

My books

Eveil

Genre :Horror

Release: 15/09/2015

On pourrait qualifier ce roman de post apocalyptique... sauf que le grand boom nucléaire n'a pas eu lieu. La seule explosion à déplorer ici, est celle des consciences et des valeurs, annihilées par la folie des médias. Le monde vire au cauchemar, à grands coups d'émissions barbares, télé ou internet, ne vantant les mérites que de ceux qui agressent, dénigrant les victimes. Plus de règles établies, la boucherie est ouverte, et le plus gros scandale ne sera pas chevalin ni même Findusien. Autrui...

Show more

Contact the author

You must be connected to send a message Connect

More info

track